• mars 17, 2016 | Accord 10 juin 2015

    L’accord sur les minimas conventionnels signé par les organisations syndicales CSNGT pour le collège patronal et CFDT, CFE-CGC et CFTC pour le collège salarié a été étendu le 17 mars 2016 par le Ministère du Travail.

    Retrouvez tous les accords salaire en cliquant ici

    plus »
  • juillet 22, 2015 | FORMATION TECHNICIEN (CCP)

    Il s’agit de formations certifiantes pour les techniciens.
    Elle ont été définies et mises en place par Commission Paritaire Nationale de l’Emploi et de la Formation Professionnelle (CPNEFP) pour permettre
    – aux techniciens niveau III échelon 1 coefficient 306 d’acquérir les compétences du technicien niveau III échelon 2 coefficient 364 en suivant un cursus 1.
    – aux techniciens niveau III échelon 2 coefficient 364 d’acquérir les compétences du technicien niveau III échelon 3 coefficient 450 en suivant un cursus 2.
    Dans le cadre d’un maintien dans l’emploi, ces formations sont accessibles aux salariés ayant déjà la classification de sortie et qui souhaitent renforcer leurs compétences.

    Durée

    La formation a une durée de 5 semaines, examen compris à raison d’une semaine tout les 2 mois.

    Lieux de formations

    Les partenaires sociaux ont retenu l’APGTP à Paris comme lieu de formation.

    Les horaires ont été aménagés pour permettre les arrivées et retours depuis/vers la province. La formation commence le lundi midi et se termine le vendredi à midi.

    Programmes détaillés

    Financement

    • Les salaires, charges patronales, indemnités de déplacement sont pris en charge par l’OPCA PL à hauteur de 22,40 € / h.
    • Les frais de restauration, hôtellerie (minimum 200 Km AR) sont pris en charge par l’OPCA PL à hauteur de 100 € par jour.
    • Un partenariat a été mis en place avec un hôtel restaurant se situant en face du centre de formation. La tarification négociée permet une prise en charge totale par l’OPCA PL.
    • Les frais de déplacement sont pris à en charge par l’OPCA PL à hauteur de 0,20 € / km (minimum 30 km AR).

    Inscription

    Propriété / Topographie

    Via l’organisme de formation GEOAPTITUDE  contacter Dominique DAUVERGNE Responsable Pédagogique Tél : 01 43 40 85 27 Port : 06 27 83 21 12 Fax : 01 43 40 82 99 d.dauvergne@geoaptitude.fr www.geoaptitude.fr

    Dossier inscription

    Via l’APGTP, contacter Sébastien CHATAIN, au 01 55 28 14 90 ou sur contact@apgtp.fr

    Ingénierie en Infrastructure

    Via l’organisme de formation PUBLITOPEX contacter Anne GRANDPERRIN Responsable Relation Clientèle Tél : 01 53 89 00 83 Port : 06 75 87 10 84 a.grandperrin@publi-topex.com www.publi-topex.com

    Via l’APGTP, contacter Sébastien CHATAIN, au 01 55 28 14 90 ou sur contact@apgtp.fr

     

    plus »
  • mars 23, 2015 | Sécurité du Travail – nouveau Document Unique

    Les partenaires sociaux (sous-commission Sécurité) mettent à disposition un outil simple pour préparer le Document Unique relatif à la Sécurité au Travail ainsi que toute une documentation de prévention des risques professionnels.
    Cet outil gratuit est basé sur les expériences des terrains.

    Pour y accéder et créer votre compte cliquez ici

     

    plus »
  • mars 20, 2015 | Brochure de l’APGTP

    Pour obtenir plus d’information sur les formations professionnelles disponibles dans la Branche,
    veuillez consulter la toute dernière brochure de l’APGTP…

    Vous pouvez aussi contacter directement l’APGTP a contact@apgtp.fr ou au 01.55.28.14.90.

    Pour télécharger la version PDF de la brochure cliquez ici

    plus »

CFDTaoût 20, 2013

SYNATPAU CFDT

Une force

Présente et active dans ses secteurs professionnels, le SYNATPAU est une force adaptée aux enjeux contemporains du syndicalisme.

Aux salariés de ses champs professionnels, il offre une organisation qui les défend, les représente, obtient avec eux des changements importants modifiant et améliorant leurs statuts de salariés en négociant au niveau des branches professionnelles, en les accompagnants dans leurs démarches de reconnaissances de leurs droits.

Vous êtes, chaque année, plus nombreux à rejoindre le SYNATPAU. Si bien que depuis sa création en 2000, il est devenu l’organisation syndicale la plus influente dans les négociations nationales. Sa progression régulière en adhérents se constate chaque année et s’explique par un syndicalisme respectant ses adhérents, par une présence, une écoute, des contacts attentifs.

Le SYNATPAU est un syndicat national où les adhérents ont des droits concrets. Ses choix de fonctionnement et d’action permettent à chacun de participer à la définition des orientations et des revendications, à la désignation des responsables à tous les niveaux.

Un fonctionnement

Le choix d’un fonctionnement démocratique.
Il s’articule autour de deux grands principes complémentaires.

Le fédéralisme

  • La souveraineté : chaque structure (syndicat, union départementale, URI, fédération…) détermine son champ d’activité géographique et professionnelle, sa politique et son activité.

La délégation

  • Chaque structure accepte de remettre une part de sa souveraineté aux instances fédératives pour tous les domaines qui ne sont pas de sa compétence directe et (ou) qui dépassent son champ d’activité. Le principe de la délégation ne signifie pas que les structures fédérées se dessaisissent des problèmes.

En effet, les syndicats, par le mandatement de délégués dans les instances des structures fédératives, participent au débat et à la prise de décision. Après discussions et confrontations, les positions majoritaires deviennent celles de tous.

Le mandatement est « l’acte donnant à une personne le droit d’agir au nom d’une autre ». Il est impossible à l’ensemble des adhérents de la CFDT, à tout moment et en tous lieux de débattre de tout.
Le mandatement leur permet d’être représentés à travers la participation de délégués qu’ils ont mandatés dans les instances et les congrès.

C’est ainsi que les adhérents élisent leurs représentants (les responsables de leur section et de leur syndicat) qui eux-mêmes élisent les responsables des unions interprofessionnelles et des fédérations… Et ainsi, jusqu’à la Confédération.

Mandater ne signifie pas signer un chèque en blanc, se dessaisir, ne plus porter d’intérêt à la suite des évènements, renoncer à savoir ce qu’il est advenu de la poursuite du débat. Pour un bon exercice du mandat, il faut donc que deux conditions soient réunies : Le débat en amont et le contrôle en aval pour que les mandants (ceux qui ont mandaté) puissent juger de l’exécution du mandat confié.

M. GIRAULT Sébastien, coordinateur de la branche des Géomètres, Topographes, Photogrammètres et Expert-Foncier mandaté par le bureau syndical aux commissions paritaires de la négociation collective, de la formation et de l’emploi se fera un plaisir de vous répondre aux :

06 37 80 84 26, synatpau.cfdt.sg@gmail.com

Si vous préférez être reçu en privée, vous pouvez prendre rendez-vous avec le secrétariat du Synatpau CFDT :

Mme MARIE Jeanine, 01 44 84 50 56, synatpau.adm.cfdt@wanadoo.fr
Bourse du Travail – Bureau n° 314 – 3, rue du château d’eau – 75 010 Paris

Et si vous préférez être reçu en région, vous pouvez contacter Mme MARIE Jeanine qui se chargera de vous rediriger vers un référent régional du Synatpau CFDT.

Ce n’est pas parce que l’on est salarié d’une petite entreprise que l’on doit avoir de petits droits.