• mars 17, 2016 | Accord 10 juin 2015

    L’accord sur les minimas conventionnels signé par les organisations syndicales CSNGT pour le collège patronal et CFDT, CFE-CGC et CFTC pour le collège salarié a été étendu le 17 mars 2016 par le Ministère du Travail.

    Retrouvez tous les accords salaire en cliquant ici

    plus »
  • juillet 22, 2015 | FORMATION TECHNICIEN (CCP)

    Il s’agit de formations certifiantes pour les techniciens.
    Elle ont été définies et mises en place par Commission Paritaire Nationale de l’Emploi et de la Formation Professionnelle (CPNEFP) pour permettre
    – aux techniciens niveau III échelon 1 coefficient 306 d’acquérir les compétences du technicien niveau III échelon 2 coefficient 364 en suivant un cursus 1.
    – aux techniciens niveau III échelon 2 coefficient 364 d’acquérir les compétences du technicien niveau III échelon 3 coefficient 450 en suivant un cursus 2.
    Dans le cadre d’un maintien dans l’emploi, ces formations sont accessibles aux salariés ayant déjà la classification de sortie et qui souhaitent renforcer leurs compétences.

    Durée

    La formation a une durée de 5 semaines, examen compris à raison d’une semaine tout les 2 mois.

    Lieux de formations

    Les partenaires sociaux ont retenu l’APGTP à Paris comme lieu de formation.

    Les horaires ont été aménagés pour permettre les arrivées et retours depuis/vers la province. La formation commence le lundi midi et se termine le vendredi à midi.

    Programmes détaillés

    Financement

    • Les salaires, charges patronales, indemnités de déplacement sont pris en charge par l’OPCA PL à hauteur de 22,40 € / h.
    • Les frais de restauration, hôtellerie (minimum 200 Km AR) sont pris en charge par l’OPCA PL à hauteur de 100 € par jour.
    • Un partenariat a été mis en place avec un hôtel restaurant se situant en face du centre de formation. La tarification négociée permet une prise en charge totale par l’OPCA PL.
    • Les frais de déplacement sont pris à en charge par l’OPCA PL à hauteur de 0,20 € / km (minimum 30 km AR).

    Inscription

    Propriété / Topographie

    Via l’organisme de formation GEOAPTITUDE  contacter Dominique DAUVERGNE Responsable Pédagogique Tél : 01 43 40 85 27 Port : 06 27 83 21 12 Fax : 01 43 40 82 99 d.dauvergne@geoaptitude.fr www.geoaptitude.fr

    Dossier inscription

    Via l’APGTP, contacter Sébastien CHATAIN, au 01 55 28 14 90 ou sur contact@apgtp.fr

    Ingénierie en Infrastructure

    Via l’organisme de formation PUBLITOPEX contacter Anne GRANDPERRIN Responsable Relation Clientèle Tél : 01 53 89 00 83 Port : 06 75 87 10 84 a.grandperrin@publi-topex.com www.publi-topex.com

    Via l’APGTP, contacter Sébastien CHATAIN, au 01 55 28 14 90 ou sur contact@apgtp.fr

     

    plus »
  • mars 23, 2015 | Sécurité du Travail – nouveau Document Unique

    Les partenaires sociaux (sous-commission Sécurité) mettent à disposition un outil simple pour préparer le Document Unique relatif à la Sécurité au Travail ainsi que toute une documentation de prévention des risques professionnels.
    Cet outil gratuit est basé sur les expériences des terrains.

    Pour y accéder et créer votre compte cliquez ici

     

    plus »
  • mars 20, 2015 | Brochure de l’APGTP

    Pour obtenir plus d’information sur les formations professionnelles disponibles dans la Branche,
    veuillez consulter la toute dernière brochure de l’APGTP…

    Vous pouvez aussi contacter directement l’APGTP a contact@apgtp.fr ou au 01.55.28.14.90.

    Pour télécharger la version PDF de la brochure cliquez ici

    plus »

> 35 heures sur 4 jours, que se passe-t-il avec les jours fériésoctobre 7, 2013

Une personne faisant 35 heures sur 5 jours et pour convenance personnelle répartit ses 35 heures sur 4 jours perd-elle son jour férié s’il tombe le jour non travaillé ?

L’article 5.4 de la Convention Collective dispose que :

Tous les jours de fêtes légales sont chômés. Ce chômage ne peut entraîner une diminution du salaire mensuel. Les jours fériés chômés ne sont en aucun cas récupérables et ne sont pas comptabilisés comme jours de congés payés lorsqu’ils tombent un jour ouvrable.

Les jours légaux et fériés sont : le jour de l’An, le lundi de Pâques, le 1er mai et le 8 mai, l’ascension, le lundi de Pentecôte, le 14 juillet, l’assomption, la Toussaint,le 11 novembre et Noël.
Si le 1er mai tombe un jour non travaillé dans l’entreprise ou le cabinet, une indemnité égale à 1 journée de salaire sera allouée à chaque employé. Cette indemnité pourra être remplacée par un repos compensateur d’égale durée d’un commun accord.